Modules de formation

Accueil Formations Modules de formation

Modules fondamentaux

Introduction à l’approche systémique et au travail avec les familles (6 jours)

Les professionnels des secteurs éducatif, médical et psychologique sont amenés à travailler avec les familles des enfants ou des adultes qu’ils prennent en charge. Cette collaboration est souvent indispensable, tant l’évolution d’une personne et celle de son environnement proche sont interdépendantes.

L’approche systémique-familiale implique la connaissance des théories et des concepts qui permettent d’appréhender les logiques propres aux groupes familiaux. Elle nécessite également l’acquisition de compétences permettant d’accueillir et d’accompagner les familles dans les meilleures conditions.

Cette formation vise à introduire le professionnel aux principales connaissances et techniques nécessaires pour développer une approche familiale et systémique de son activité.

Formateur : Sébastien DUPONT – Docteur en psychologie, thérapeute familial, chercheur associé à l’Université de Strasbourg, membre titulaire de la Société Française de Thérapie Familiale. Auteur de plusieurs ouvrages dont La Thérapie familiale (« Que sais-je ? », PUF) et La Famille aujourd’hui : entre tradition et modernité (éd. Sciences Humaines).

Groupe limité à 10 participants.

Session janvier-mars 2020 : complet

Session avril-juin 2020 : inscriptions en cours (Programme et dates – PDF)

Session septembre-novembre 2020 : inscriptions en cours (Programme et dates – PDF)

Informations et inscriptions : contact@grande-ecluse.fr


Clinique du lien et éthique relationnelle dans la famille. Introduction à l’approche contextuelle (2 jours)

Les interventions thérapeutiques en approche contextuelle touchent au cœur de ce qui fonde l’être humain : la dette bilatérale de vie et les liens au tissu originaire/familial/transgénérationnel, lesquels forment le « contexte ».

L’approche contextuelle d’Ivan Boszormenyi-Nagy privilégie le travail concernant les atteintes à la confiance relationnelle, les injustices passées et présentes, les loyautés douloureuses, avec pour objectif une intervention clinique ancrée dans le présent mais incluant les générations à venir dans une démarche préventive.

Ces deux journées sont une initiation à l’approche contextuelle. Une mise en place théorique nécessaire sera enrichie d’exemples cliniques, afin de mieux cerner l’originalité de l’approche et la spécificité de l’épistémologie.

Formatrice : Stéphanie HAXHE – Psychologue (Ph.D.), thérapeute familiale et auteure de L’Enfant parentifié et sa famille (Érès, 2013).

Groupe limité à 10 participants.

Prochaine session : 27 & 28 avril 2020 – inscriptions en cours (Programme – PDF)

Informations et inscriptions : contact@grande-ecluse.fr


Modules spécialisés

La théorie de l’attachement et ses applications. La fabrique du lien (2 jours)

La théorie de l’attachement, introduite par le psychiatre britannique John Bowlby dans les années 1960, a révolutionné notre compréhension des relations humaines et de l’affectivité. Elle a montré le rôle primordial qu’occupe, pour chaque être humain, le lien à des figures d’attachement capables de le secourir en situation de détresse. Le lien d’attachement représente ainsi un fondement des relations interpersonnelles, et ce à tous les âges de la vie : depuis la petite enfance jusqu’à la fin de vie, en passant par les relations amicales et amoureuses. La sécurité du lien et les capacités à demander, recevoir et donner de l’aide ont un impact majeur sur l’estime de soi, sur l’équilibre psychologique et sur le rapport de chacun à ses semblables. Couplée à l’approche systémique, la théorie de l’attachement permet d’appréhender le groupe familial comme un système d’attachement et apporte aux dispositifs psycho-médico-sociaux une grille de lecture précieuse et des repères pour orienter les prises en charge. Cette formation vise à introduire le professionnel aux principales connaissances et outils issus de la théorie de l’attachement, de manière à ce qu’il puisse les intégrer dans son contexte de travail.

[→ Module préalable recommandé : Introduction à l’approche systémique et au travail avec les familles]

Formateur : Sébastien DUPONT – Docteur en psychologie, thérapeute familial, chercheur associé à l’Université de Strasbourg, membre titulaire de la Société Française de Thérapie Familiale. Auteur de plusieurs ouvrages dont Seul parmi les autres : le sentiment de solitude chez l’enfant et l’adolescent (éd. Érès), La Thérapie familiale (« Que sais-je ? », Puf) et La Famille aujourd’hui : entre tradition et modernité (éd. Sciences Humaines).

Session des 27 & 28 janvier 2020 : complet

Session des 8 & 9 juin 2020 : inscriptions en cours ( Programme – PDF)

Groupe limité à 10 participants.

Informations et inscription : contact@grande-ecluse.fr


L’Enfant parentifié. Lorsque les rôles s’inversent dans la famille (2 jours)

Qu’est-ce qu’un enfant parentifié ? Quels sont les facteurs qui concourent au processus de parentification ? Est-il principalement source de souffrance ou peut-il aussi être source de maturation ?

L’émergence et le développement des nouvelles formes familiales interrogent fréquemment la question des responsabilités de l’enfant. Que ce soit dans une famille post-divorce, monoparentale, recomposée ou en situation de migration, dès que l’enfant vient en aide à son parent, la question de la parentification apparaît. Le risque est alors tout autant de gommer la gravité de certaines situations que d’en dramatiser d’autres qui ne l’exigent pas.

Que ce soit dans le champ de la protection de l’enfance, de la psychiatrie ou de l’éducation spécialisée, les professionnels sont régulièrement confrontés à ces situations où un enfant s’attèle à prendre soin de son parent, à réparer les injustices qu’il a subies, à le protéger, etc. Le processus de parentification reste néanmoins très complexe et souvent difficile à identifier. Un enfant parentifié peut en effet adopter des visages aussi divers que ceux d’enfant soignant, d’enfant parfait ou d’enfant-problème.

Stéphanie Haxhe présentera ses observations issues à la fois de la clinique et de ses recherches. Elle décrira la parentification comme un processus, avec les facteurs participant à son apparition et/ou sa disparition, et proposera une grille qui en facilite l’identification. Des pistes d’intervention seront développées et illustrées par des situations cliniques et des références cinématographiques.

[→ Module préalable recommandé : Clinique du lien et éthique relationnelle dans la famille. Introduction à l’approche contextuelle]

Formatrice : Stéphanie HAXHE – Psychologue (Ph.D.), thérapeute familiale et auteure de L’Enfant parentifié et sa famille (Érès, 2013).

Groupe limité à 10 participants.

Session en 2020 : dates à définir

Informations et inscription : contact@grande-ecluse.fr